Le ministre de l’intérieur commente l’affaire Gharsalli

4

Le ministre de l’intéieur, Hichem Fourati est  revenu dans une déclaration à Mosaïque FM, sur l’affaire de l’ancien ministre de l’intérieur Najem Gharsalli, affirmant que le dossier est entre les mains du ministère de la Justice et  qui est la seule autorité  en mesure d’intervenir dans cette affaire.

Il a ajouté dans le même contexte qu’un mandat de dépôt a été émis par le juge d’instruction.

La cour de cassation qui a examiné aujourd’hui l’affaire de haute trahison de Chafik Jarraya, Saber Ajili, Imed Achour, Najem Gharsalli et Ramzi Trabelsi, a décidé d’annuler le verdict de la chambre d’accusation et de transmettre le dossier au pôle judiciaire antiterroriste. Les accusés demeurent en état d’arrestation.

Le pôle judiciaire antiterroriste pourrait ouvrir une enquête sur les cinq accusés pour appartenance à un groupe terroriste, un crime passible de 20 ans de prison, voire de perpétuité.



Ce lien est un flux – Lire l’article sur le site officielle

ultricies vulputate, risus mi, libero tristique