Etudier en France pour les Tunisiens

6

Etudier en France pour les Tunisiens constitue un grand pas pour avoir un diplôme de renommés dans les meilleures universités Françaises.

En effet, les universités en France sont parmi les meilleures universités en Europe vue leurs qualités d’études et les débouchés professionnels.

1. Pourquoi Etudier en France pour les Tunisiens?

La France est le 3e pays au monde qui accueille le plus d’étudiants internationaux. Ils sont 325 000 (12% de l’effectif étudiant total), dont 25 000 doctorants.

En dix ans, le nombre d’étudiants étrangers en France à augmenté de 75 % ! Plusieurs raisons poussent les étudiants résidant à l’étrangers à poursuivre et à terminer leurs études en France.

En plus, en France, quelle que soit leur origine, les étudiants étrangers bénéficient des mêmes droits et des mêmes avantages que les étudiants français.

Enfin, dans le monde, l’enseignement supérieur français est l’un des plus accessibles financièrement. En effet, c’est l’Etat français qui finance la plus grande partie des frais, pour les Français comme pour les étrangers.

2. Le Système Universitaire en France

En France, les études supérieures prennent une forme particulière, avec de nombreuses formations hors des universités.

L’accès au premier cycle d’études supérieures des universités est de droit pour tous les bacheliers ou titulaires d’un diplôme d’accès aux études supérieures.

En effet, le système universitaire français s’organise aujourd’hui autour des trois niveaux. La Licence (bac+3 ans), le Master (bac + 5 ans) et le Doctorat (bac + 8 ans), et il est également appelé « LMD ».

3. Conditions d’admission dans les universités en France

Pour accéder à l’enseignement supérieur en France, les étudiants Tunisiens doivent avoir satisfait aux conditions qui permettent l’accès à l’enseignement supérieur en Tunisie.

En plus, ils devront justifier d’un niveau de compréhension de la langue française adapté à la formation envisagée.

Par ailleurs, pour s’inscrire en 1er cycle dans une université, une demande d’inscription préalable est obligatoire pour les étrangers titulaires d’un diplôme de Bac étranger.

4. Meilleures universités pour Etudier en France pour les Tunisiens

On vous invite à découvrir tout ce qu’il faut savoir sur les universités en France pour les étudiants Tunisiens souhaitant à Etudier en France.

4.1. Université Panthéon Sorbonne

Héritière à la fois de la Sorbonne et de la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, ce que symbolise son nom de Panthéon-Sorbonne, l’Université Paris 1 accueille aujourd’hui environ 40 000 étudiants répartis en 14 Unités de Formation et de Recherche (U.F.R.) et 4 Instituts.

Elle offre ainsi un éventail complet de formations d’excellence dans le domaine des Sciences juridiques et Politiques, des Sciences économiques et de Gestion et des Arts et Sciences humaines.

En plus, aux formations classiques les plus réputées de France, se sont ajoutées progressivement de nouvelles disciplines :

  • Histoire.
  • Géographie.
  • Philosophie.
  • Histoire de l’art.
  • Sciences économiques.
  • Droit.
  • Sciences politiques.
  • etc…

4.2. Université Paris-Sud

Université de recherche intensive au spectre disciplinaire large, elle est particulièrement réputée pour le niveau très élevé de sa recherche, tout particulièrement en Mathématiques et en Physique, apportant des contributions majeures à la compréhension du monde et de l’Univers, tout en servant de socle à de nombreuses recherches en informatique, en chimie et en biologie.

En plus, sa recherche dans les Sciences de la Santé se concrétise dans de nombreux domaines médicaux, notamment en matière d’innovation thérapeutique.

En effet, les grandes disciplines de formations couverts par les diplômes de l’Université Paris-Sud sont présentées comme suit :

  • Chimie.
  • Droit.
  • Economie.
  • Gestion.
  • Electronique.
  • Mécanique.
  • Automatique.
  • Electricité.
  • etc…

4.3. Université Aix-Marseille

Créée le 1er janvier 2012, Aix-Marseille Université (AMU) peut légitimement considérer, au terme d’une première période 2012-2017 largement consacrée à la structuration de l’université unique, qu’elle a relevé le défi majeur qu’elle s’était assigné.

En plus, réussir la fusion des trois universités du territoire et donner naissance à une grande université de rang mondial.

En effet, aux formations classiques les plus réputées de France, se sont ajoutées progressivement de nouvelles disciplines :

  • Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines.
  • Droit et Science politique.
  • Economie et Gestion.
  • Santé.
  • Sciences et Technologies.
  • etc…

5. Le coût des études universitaires en France

5.1. Les établissements publics

Choisir d’étudier en France, c’est accéder à des formations de qualité et accessibles au plus grand nombre.

Les droits d’inscription dans les établissements publics d’enseignement supérieur français sont faibles car l’État prend en charge une partie du coût de ces formations dispensées dans les établissements publics.

Le coût réel des études y est le même qu’ailleurs dans le monde, soit environ 10 000 € par an. La différence est qu’en France, l’État en assume une grande part.

L’Etat français continuera de prendre en charge l’essentiel du coût de votre formation dans un établissement d’enseignement supérieur public. Les droits d’inscription seront similaires à ceux de l’année 2018/2019, soit :

  • 170 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 243 euros pour une année en cycle de Master ;
  • 601 euros pour une année de cursus en formation d’ingénieur dans un établissement sous tutelle du ministère en charge de l’enseignement supérieur ;
  • 380 euros pour une année de Doctorat.

5.2. Les établissements privées

Les frais d’inscription dans les établissements privés, notamment dans les écoles de commerce, sont sensiblement plus élevés que dans le public.

En général, ils atteignent 3 000 à 10 000 euros par an. Renseignez-vous sur le site de chaque établissement pour connaître le montant exact des droits d’inscription de votre formation.

18 % des étudiants en France sont inscrits dans des établissements privés. Le caractère privé d’un établissement signifie qu’il n’a pas été créé par l’État.

Le niveau des financements publics y est donc variable. Dans certains cas, l’État peut reconnaître officiellement un établissement et l’autoriser à délivrer les diplômes nationaux.

6. Visa pour Etudier en France pour les Tunisiens

Le visa long séjour valant titre de séjour mention “étudiant”, abrégé en VLS-TS “étudiant”, permet de séjourner en France de quatre mois à un an afin d’y suivre des études supérieures.

Il donne le droit de :

  • Voyager librement dans tous les pays de l’espace Schengen.
  • Travailler 964 heures par an, soit 20 heures par semaine, pour compléter ses ressources.
  • Bénéficier de VISALE, la caution locative étudiante gratuite.
  • Recevoir une allocation logement de la CAF,
  • Prolonger son séjour au-delà de la durée de validité du titre de séjour délivré.

Dès votre arrivée en France, vous devez valider votre visa. La procédure est entièrement dématérialisée : vous pouvez tout faire à distance, depuis chez vous, avec votre ordinateur.

Vous devez valider votre visa au plus tard dans les 3 mois qui suivent votre arrivée en France.

Voici l’adresse à laquelle vous devez vous connecter : https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr

D’ailleurs pour valider votre visa, vous avez besoin de  :

Vous aurez besoin :

  • D’une adresse électronique (email) valide,
  • Des informations figurant sur votre visa,
  • De communiquer votre date d’arrivée en France,
  • De communiquer votre adresse de résidence en France,
  • D’une carte de paiement pour payer en ligne la taxe de délivrance d’un titre de séjour.

Sources : Etudier en France, Bourses d’études.

vous pourriez aussi aimer
eleifend leo. Curabitur commodo dolor commodo dapibus